Pour danser, j'ai pas le problème du choix du pied, ça simplifie les choses

et je profite de pouvoir danser encore, la dégradation de mon état se fait de manière saccadée, ce n'est pas régulier, ni localisée dans une zone particulière; vision, audition, marche etc, mais je continue à avancer tout de même, je suis moins irritable, je fais faire les devoirs aux puces, je reste papa et mari, c'est le plus important, et puis c'est bon, avec un peu d'aide, j'ai terminé mon dernier boulot, que je remettrai lundi à ma reprise toute  en douceur, je n'y resterai pas bien longtemps, je fatigue très vite, d'autant que je m'essoufle vite, ventoline dès le réveil ce matin, cet am, repos, lecture et ça ira bien